Category Archives: art hospitalier

Art public en milieu hospitalier

De la cité moderne à la cité postnumérique : évolution des fonctions de l’art public en milieu hospitalier.
–Marie Lavorel et Tamar Tembeck
Communication présentée dans le cadre de la séance “Why Public Art? Practices, Strategies, and Rivalry in Post-Digital Societies,” présidée par Analays Alvarez et Marie-Josée Therrien au congrès annuel de l’UAAC-AAUC (Banff, 2017)
 
Résumé:
Avec l’inauguration du nouveau site Glen du Centre Universitaire de Santé McGill (CUSM) en 2015 et, bientôt, celle du nouveau Centre hospitalier de l’Université de Montréal (CHUM), nous nous retrouvons devant une situation singulière : dorénavant, les plus grandes collections d’art public au Québec seront hébergées dans nos super-hôpitaux.

La présence de l’art dans les hôpitaux occidentaux ne date pas d’hier ; par contre, son association étroite avec la notion d’humanisation des soins n’est apparue que dans la deuxième moitié du XXe siècle. Cette association va de pair avec la définition de la santé promulguée par l’OMS, selon laquelle le bien-être social et culturel s’ajoutent à « l’absence de maladie ou d’infirmité ». Conformément, les discours entourant l’art public hospitalier servent à souligner des liens ralliant l’hôpital à ses divers usagers, ainsi qu’à l’offre culturelle plus étendue des cités post-numériques contemporaines. Ce phénomène rejoint ainsi un mouvement plus large qui voit se multiplier depuis quelques années les projets d’art public dans les sociétés urbaines.

Notre communication propose une lecture des fonctions changeantes de l’art public en milieu hospitalier en prenant en compte son évolution au cours du dernier siècle, notamment en ce qui a trait à la (mise en) représentation des liens sociaux entre l’institution et ses publics. À partir d’études de cas d’art public hospitalier en Europe et en Amérique, nous interrogeons comment l’art public sert à communiquer l’image de la fine pointe des services offerts par l’institution médicale. Dans un second temps, nous évaluons comment ces collections font office de médiation entre l’institution et les divers publics desservis (professionnels, patients et proches). Cela nous permet enfin de mettre en lumière l’évolution des différentes conceptions holistiques de l’être humain véhiculées par les discours institutionnels sur l’art public en milieu hospitalier.